@pixabay

Corona et les maisons de formation

Les actuelles assouplissements font possibles les activités des établissements touristiques.

Est-ce que ça provoque l’envie de voyager et de faire des vacances chez la population Suisse? Comment la demande de l’étranger va-t-elle évoluer ?
… une chance pour les maisons de formation? 

La réouverture est liées à des grands défis. Pour des hôtels et des restaurations le respect des objectifs stricts pour la protection de la santé des employés ainsi que des clients et clientes est indispensable, comme pour toutes les entreprises et organisations. Les branches responsables doivent élaborer des concepts de protection qui sont basés sur les spécifications relatives à la protection de la santé et des employés de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et du SECO. Les entreprises doivent prévoir et réaliser les distances entre personnes et des règles d’hygiène.
Principalement responsable pour la réalisation des concepts de protection sont les entreprises elles-mêmes, pas l’état. La surveillance sur la réalisation appartient aux cantons.

Les associations professionnelles Gastrosuisse et HotellerieSuisse offrent des informations spécifiques à la branche.
Les associations de l’industrie du tourisme ont lancé le label “Clean & Safe” pour renforcer la confiance  des hôtes séjournant en Suisse. > Communiqué de presse de Suisse Tourisme
L’organisation faîtière pour la formation continue FSEA met à disposition un concept de protection, qui est basé sur les principes de base du SEFRI et l’OFSP, relatif à des manifestations présentielles du secteur de formation, actualisé le 08.06.2020.

Décisions du Conseil fédéral du 27.05.2020, communiqué de presse
Lien Web OFSP, Nouveau coronavirus : recommandations pour les milieux professionnels et les écoles
Lien Web CDIP, plans de protection

/ 08.06.2020

La maison est fermée. Des visiteurs et groupes annulent leurs réservations.
Comment est-ce que les maisons de formation gèrent cette situation ? Comment se présente la situation juridique ? Qui porte quelles dépenses ?

formationplus a demandé un juriste le jugement concernant les questions spéciales en droit des maisons de formation. Voici son évaluation .
Bilan : Au premier plan il faut avoir une solution consensuelle parce que les maisons de formation continuerons à souhaiter la bienvenue à leurs visiteurs et à héberger des organisateurs et organisatrices.

secrétariat de formationplus / 03.04.2020

Partagez vos expériences, conclusions ou d’autres questions avec des collègues. Ecrivez un commentaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.